La radiesthésie

La radiesthésie est une pratique permettant de découvrir à l'aide d'un pendule un objet égarré, une personne disparue, faire des recherches médicales. Les baguettes de sourcier permettent de localiser une source ou une rivière souterraine. Le pendule peut être utilisé en complément de recherche pour déterminer la profondeur ou bien encore le débit d'une source.

C'est l'abbé Bouly qui en 1890, invente le mot "radiesthésie". Par la suite l'abbé Bayard officialise en 1922 le terme de radiesthésie. Il existe deux ustensiles principalement utilisés en radiesthésie. Tout d'abord le pendule constitué d'un corps métallique, en cristal, en bois ou encore en pierre suspendu au bout d'une chaine, d'une corde et qui grâce à un code défini par le radiesthésiste, permet d'obtenir une réponse à une question posée.

Généralement la réponse "oui" se manifeste par une giration vers la droite, le "non" par une giration vers la gauche. On peut également obtenir une direction par un balancement lors de la recherche d'une personne disparue ou bien de celle d'un objet sur un plan ou une carte détaillée. Les baguettes de sourcier sont utilisées pour la recherche de rivières souterraines ou de sources. Généralement, elles sont constituées de deux branches de bois ou de métal reliées à une extrémité.

Anciennement appelée rabdomancie du grec rhabdos qui veut dire "baguette" et du mot grec manteia  qui correspond à "divination", le mot radiesthésie est composé du mot latin radius qui signifie "rayon" et du mot grec aisthésis qui veut dire "sensibilité". Encore appelée " Sourcellerie", cette discipline consiste principalement à rechercher de l'eau à l'aide de baguettes de sourcier. C'est au XVème siècle que l'on trouve les premiers écrits relatant l'utilisation de la baguette pour la recherche de métaux ou de rivières souterraines.

La radiesthésie est largement utilisée de nos jours pour retrouver des personnes disparues. Déjà au XVIIème siècle, on pratiquait la recherche de personnes ou d'objets. Jacques Aymar, sourcier du Dauphiné de cette époque, utilisait la pratique divinatoire à l'aide de baguettes de sourcier. De nombreuses personnalités de cette époque s'intéressaient à ce genre de pratique, dont le chimiste Eugène Chevreul qui examina de près le phénomène vibratoire du pendule et mena de nombreuses expériences à ce sujet. Plus tard, au début des années 60, le physicien Yves Rocard auteur du livre "Le signal sourcier", décrivit ce phénomène comme étant du à la sensibilité des sourciers face aux champs magnétiques terrestres.

Je ne vais pas faire de ce chapitre un cours d'histoire, aussi je m'en tiendrais à décrire succinctement cette pratique qu'est la radiesthésie et qui demande encore à être élucidée. Vous aussi, vous pouvez vous adonner à cette discipline, il vous suffira de vous procurer un pendule et de vous armer d'un peu de patience. Je me permets de vous donner en toute modestie quelques conseils. Tout d'abord, il vous faut acheter l'instrument indispensable que tout radiesthésiste doit posséder, je veux parler bien sûr du pendule.

Vous avez le choix, il existe des centaines de modèles conçus dans des matériaux aussi divers que le métal, le laiton, le bois. On en trouve également en cristal de roche, en pierre etc... En fait, un bon radiesthésiste est capable d'obtenir de trés bons résultats avec comme simples composants une ficèle et un poids suspendu au bout de cette dernière. On peut par exemple, confectionner un pendule en utilisant de la ficèle de cuisine ou du fil à coudre au bout duquel on y attachera une alliance, une bague ou bien encore une médaille.











Tout est question de sensibilité ! Avec un peu de pratique et de la volonté on arrive vite à des résultats concluants, le tout est de ne pas se décourrager. Bien entendu, au début vous aurez l'impression que rien ne se passe, le pendule restera immobile et c'est tout à fait normal. Mais avec un peu de pratique, vous obtiendrez vite des résultats et cela deviendra un jeu passionnant. Mais venons en tout d'abord au matériel, je veux parler du pendule bien sûr. Vous pourrez vous en procurer soit dans des boutiques ésotériques ou bien par correspondance sur internet, ce n'est pas les revendeurs qui manquent.

Pour ce qui concerne le modèle, là encore c'est une question de feeling. Je vous conseille tout de même pour commencer de choisir un pendule assez léger, car au début il vous faudra apprendre à percevoir les premières oscillations et girations. Vous devrez au préalable convenir d'un code pour obtenir une réponse. En général, pour le "oui" le pendule tourne à droite, pour le "non" il tourne à gauche, mais là encore il vous appartient de choisir vous même votre propre code de réponse. Lorsqu'il s'agit de rechercher un objet disparu, le pendule va osciller dans la direction où se trouve l'objet en question par rapport à votre position.

Pour ce type de recherche comme pour la recherche d'une personne disparue ou bien d'un animal, je vous conseille d'utiliser un pendule avec témoin. En général, ce type de pendule est constitué d'un corps creux appelé "chambre" dans lequel on y introduit un objet ayant appartenu au sujet recherché. Il peut s'agir de cheveux, d'une photo ou tout autre objet. Bien entendu, la partie creuse du pendule prévue pour loger "le témoin" est d'un volume réduit (environ un à deux centimètres cubes). A ce sujet, lors de l'utilisation d'une photo comme témoin, vous avez la possibilité de plier cette dernière, cela n'a aucune espèce d'importance. Si vous ne disposez pas d'un pendule de ce genre, vous avez la possibilité de tenir dans une de vos mains le témoin, le résultat sera le même.

Pour commencer votre apprentissage, installez-vous confortablement devant une table, prenez votre pendule entre le pouce et l'index, le coude ne doit pas reposer sur la table. Pensez fortement au sujet qui vous préocupe et posez votre question. Ne soyez surtout pas impatient, car au début les premières oscillations ne se manifesteront pas tout de suite et ce ne sera qu'après de nombreux essais qu'il commencera à se balancer ou bien à tourner. N'essayez surtout pas de l'influencer, ce serait tricher mais vous constaterez qu'avec de la persévérence on arrive à des résultats satisfaisants.


  Bonnes investigations !




 






Pendule de l'Abbé Mermet avec chambre témoin appelé encore "pendule Trouvier"

Le plus utilisé

"Le pendule de Luzi"

en forme de goutte

Un pendule en laiton

Marc Médium® Marque déposée

 

 

 

 

Marc Médium

 

®

 

Tarologue - Magnétiseur - Radiesthésiste

 

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player